Le Blog de JustColor.net et du Coloriage

Les nouveautés et l'actualité de notre site, du monde de l'Art et du coloriage

Back to the BlogBack to the Blog

Art sur papier, art dans la peau : le Tatouage de Mandalas connaît un véritable succès

Tatouage mandalaLe tatouage de Mandalas est une pratique récente et très à la mode. Elle séduit les personnes qui souhaite apporter aux tatouages qu’ils se font faire une dimension symbolique voire mystique.

Saviez-vous que le Mandala comme le tatouage existent depuis des milliers d’années ?

Découvrez leurs histoires pour comprendre cette tendance.

 

 

L’origine du tatouage

Le corps d'Ötzi
Le corps d’Ötzi

La pratique du tatouage est apparue il y a très longtemps.

Le plus ancien homme tatoué est l’homme d’Ötzi, mort en 3255 avant J-C.

Il a été retrouvé momifié dans un glacier d’Italie en 1991 (il détient plus de 50 tatouages dont nous ignorons la signification).

Avant d’être un art populaire, le tatouage a donc été un art primitif.

Quelques tatouages de la momie
Quelques tatouages de la momie

 

 

Les utilisations du tatouage à travers les âges

Dans les sociétés traditionnelles, le tatouage était utilisé pour marquer une appartenance  à une communauté en lien avec les dieux ou une cosmologie, l’éthique primait  sur l’esthétique. La signification majeure était de marquer une inscription en lien avec des dieux, avec une cosmologie.

A noter qu’en Europe, la religion interdisait le tatouage, jugé symbole païen.

Dans des temps plus modernes, le tatouage a été utilisé comme une marque infamante, un outil de contrôle des corps. Par exemple, pendant la Deuxième Guerre Mondiale, les tatouages étaient utilisés dans les camps de concentration … ils pointaient l’individu jugé « inacceptable ».                                      

Un prisonnier Russe
Un prisonnier Russe

Face à ce type de pratiques punitives, des populations firent du tatouage un marqueur fort de leur identité. Certain prisonniers créèrent un système codé, par exemple dans les goulags russes. Parallèlement, les populations en marge se réapproprièrent le tatouage. 

Cette pratique devint un art de l’ombre, symbole d’une exclusion assumée, d’opposition à la société.

 

 

 

Comment expliquer l’engouement pour le tatouage aujourd’hui ?

Machine à tatouer de Samuel O'Reilly
Machine à tatouer de Samuel O’Reilly

C’est à partir du XIXe siècle que le tatouage commence à prendre une dimension plus artistique.

Au Japon, en Europe ou en Amérique, les tatoueurs voyagent, échangent sur leurs modes opératoires, leurs techniques et leurs arts respectifs. L’invention de la machine à tatouer électrique par l’Américain Samuel O’Reilly, en 1891, étend considérablement les possibilités de tatouage. Jusque dans les années 1980, un art underground, associé à des milieux particuliers, notamment musicaux, tels le rock, le rap ou le punk.

 1 français sur 10 détient un tatouage (un chiffre qui monte à 20 % chez les 25-34 ans). Aux Etats-Unis, il s’agirait d’un quart de la population (étude Harris).

« Le tatouage s’est complètement banalisé, juge David Le Breton (Anthropologue et sociologue français). On va finir par compter les gens dans la rue qui ne portent plus aucun tatouage « .

Cette soudaine émancipation du tatouage, on la devrait notamment à une volonté de l’individu de se réapproprier son propre corps, dans une société de plus en plus individualiste.  Le corps est devenu une matière première pour se fabriquer une identité.

Tatouage pour évoquer l'amour pour sa moitié
Tatouage pour symboliser l’amour pour sa moitié

Le tatouage n’a rien d’un « effet de mode ».

Cette pratique est occasionnée par l’angoisse principale de l’homme : sa propre disparition, d’où son obsession à laisser des traces, y compris sur son propre corps. 

Le tatouage a-t-il donc toujours un sens ? Il est difficile à en croire le contraire. Les modifications corporelles permettre de fabriquer un personnage, marquer son caractère, matérialiser le lien qui nous unit à une personne aimée, ou encore de marquer un événement important dans sa vie.

 

Dans le monde du tatouage, les tatouages de dessins de type Mandala sont de plus en plus répandus.

Découvrez donc l’histoire du Mandala et ses différentes significations.

 

 

L’origine du mandala

«Mandala» signifie «cercle» en sanscrit, il tire son origine des traditions religieuses hindouistes et bouddhistes.

Depuis très longtemps, l’homme reconnaît l’importance de ce cercle : il est l’expression de l’essence de la vie.

L’homme éprouve le besoin d’inclure le cercle dans ses créations : c’est un symbole de l’unification. Les architectes s’en servaient dans la construction de temples, d’édifices ou de jardins sacrés mais aussi les rosaces en vitraux dans les églises.

Vitraux, rosace du transept nord, la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, France.
Personne qui crée un mandala

En 1928, le psychanalyste Carl Jung présenta le mandala à l’Occident, convaincu qu’il s’agit d’une forme archétypale universelle. Il utilise le dessin de mandala pour le traitement thérapeutique de certains de ses patients : ils inspirent la sérénité et le sentiment que la vie retrouve son cours et son sens.

De nos jours, les individus sont à la recherche de spiritualité et de choses positives pour oublier leur quotidien parfois triste et stressant.

Le mandala offre toutes ces composantes car il permet de s’oublier dans le dessin, le coloriage.

Colorier des mandalas est une manière de lutter contre le stress et de se détendre.

 

 

 

Les significations du tatouage de mandala

Nous avons identifié plusieurs significations :

PORTE-BONHEUR

Porter un tatouage en forme de mandala est aussi une manière de pouvoir attirer des esprits bénéfiques, on pourrait le comparer à un ange gardien ! Donc, si vous croisez une personne qui porte un mandala, vous pouvez vous dire, qu’elle est  fondamentalement attirée par les choses positives, la lumière, l’harmonie.

 

MÉDITATIONGalets et médidation

Le mandala n’est pas utilisé pour être seulement décoratif. Ce dessin que l’on fait pour méditer est une invitation à entrer en contact avec un autre monde. 

 

CONTEMPLATION

Faire ou colorier un mandala favorise l’entrée dans un état de méditation. Il est possible de se perdre des heures durant en regardant dans le détail comment cette rosace a été crée. De plus, regarder le corps d’une personne qui porte un tel tatouage produit la même réaction.

 

 

 

 

Voici les 10 plus beaux mandalas à se faire tatouer :

 

tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Tatouage mandala

 

Pour trouver de l’inspiration, vous pouvez découvrir sur notre site d’incroyables coloriages  de Mandalas et de Tatouages.

  

Convaincu que le tatouage de mandala est une pratique qui vous permettrait d’apporter du bien-être au plus près de votre peau ?